LES ACTUALITÉS WWIRE

18/12/2019

# donttouchmyCEO

# donttouchmyCEO

Derrière ce hashtag ce cache une véritable vague de solidarité autour d’Isabelle Kocher, laCEO d’Engie. Plusieurs collaborateurs du groupe ont déclaré leur soutien à leur directrice générale par des prises de paroles sur les réseaux sociaux notamment Twitter. C’est une vraie communauté de femmes, comme seuls les réseaux sociaux sont capables de mobiliser, qui défend la vision inclusive d’Isabelle Kocher pour les femmes chez Engie : 30% de femmes dans le COMEX 30% de femmes dans les recrutements 25% de femmes dans les effectifs 50% de femmes parmi les managers.

Pas mal non ?

Et si cela ne suffisait pas, on lui reproche d’être trop écolo… Décidément, il ne fait pas bon être une femme à la tête d’une entreprise du CAC 40.

Ses supporters n’ont pas hésité à lancer. Une pétition sur la célèbre plateforme change.org. Je ne résiste pas à vous mettre le texte de la pétition :

Parce qu’Isabelle Kocher soutient un projet ambitieux pour l’environnement, pour l’emploi, pour l’industrie, pour les territoires, pour la formation des jeunes, pour les femmes, pour l’accès à l’énergie pour tous.
Parce que cette stratégie est en train de porter ses fruits
Parce que la dynamique est en marche au sein d’ENGIE comme à l’extérieur
Parce qu’on a besoin d’un groupe fort pour assurer la transformation et la transition vers le zéro carbone
Parce que nous refusons une vision court-termiste et uniquement financière
Parce que le démantèlement écrase cet élan positif pour tous

Nous soutenons la vision et la stratégie portée par notre directrice générale Isabelle Kocher

Moi, j’adore quand les femmes se mobilisent, elles ont de vraies convictions, elles se battent pour la planète et ont une vision pleine de bon sens et surtout à long terme. C’est pour ça que je suis fière d’être une membre de WWIRE et de faire partie d’une communauté de femmes de talent. Désolé les amies je m’enflamme un peu, car la vision d’Isabelle Kocher me tient à coeur et pas uniquement parce que je suis une femme, mais parce qu’on a besoin de plus de femmes dirigeantes comme elles.

Et la petite question qui chatouille, vous croyez qu’on aurait reproché à un dirigeant homme d’être trop écolo ?

LES PARTENAIRES WWIRE