LES ACTUALITÉS WWIRE

15/06/2020

Crise sanitaire et solidarité au féminin

« Il est temps pour nous de nous élever en tant que femmes dirigeantes, de passer à l’action pour vaincre la pandémie et d’en sortir plus forts afin de maintenir le monde sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de développement durable d’ici 2030. »

 

Cette très forte déclaration provient de la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina J. Mohammed.

Ces femmes dirigeantes* soutiennent l’appel des Nations Unies pour une intensification puissante de l’appui et de l’engagement politiques à « mieux reconstruire » le monde après la crise du coronavirus et de faire en sorte que les peuples du monde entier puissent bénéficier de services essentiels et d’une protection sociale, précise l’ONU.

Ces voix de femmes, de toutes origines, de tous métiers, illustrent l’action des femmes dirigeantes dans l’immobilier également.

Durant le confinement, beaucoup ont proposé ce qu’elles avaient afin d’aider les autres, personnes en fragilité, soignants, collègues en mal d’emploi…

Meka Brunel Directrice Générale GECINA

Citons (exemples parmi d’autres, il m’est impossible d’être exhaustive !) Gecina et sa dirigeante Meka Brunel, mettant gratuitement à disposition des studios pour les femmes battues et le personnel médical ; Quartus, et sa Directrice des Opérations Sophie Rosso, engageant un travail d’union pour repenser l’habitation post-Covid ; toutes ces femmes dirigeantes qui ont proposé des webinaires gratuits de formations pour aider, pour « limiter la casse » comme on dit en français : la casse humaine…

Sophie Rosso, Directrice Générale des Opérations de QUARTUS

 

À 20 heures, les gens applaudissaient. Toute la journée, des femmes de l’immobilier se démenaient, jusqu’aux plus hauts niveaux, pour tirer du positif malgré tout des longues – et dangereuses – semaines de confinement.

Car le leadership au féminin, s’il est aussi pugnace, aussi volontaire, que son homologue masculin, s’accompagne peut-être davantage de solidarité.

Auprès de l’ONU ou auprès de stagiaires, en faisant un don financier ou en intervenant pour des choix de construction repensés, l’immobilier au féminin a et aura une place importante dans la refondation des sociétés après la pandémie.

 

Janicka Bassis

Janicka Bassis

CEO & Founder WWIRE

 

*La Présidente de l’Éthiopie, Sahle-Work Zewde ;

la Première ministre de la Norvège Erna Solberg ;

la Première ministre de la Barbade, Mia Mottley ;

les Défenseures des objectifs de développement durable, Son altesse Sheikha Moza bint Nasser (Qatar) et l’actrice Dia Mirza (Inde) ;

l’Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes, Muniba Mazari (Pakistan) ;

et la philanthrope Melinda Gates appellent les dirigeants du monde entier à financer intégralement le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la riposte au Covid-19 et le relèvement.

Source : https://news.un.org/fr/story/2020/04/1067612

 

 

LES PARTENAIRES WWIRE